Foot33

26 mai 2011 - 11:05

 

Ça s’est passé ce week-end avec... Bruno DA ROCHA (Cenon)

Battue à Pau Bourbaki, l’équipe de la Rive Droite quitte la DHR et jouera la saison prochaine en PH. Mais l’entraîneur des Cenonais veut rebondir au plus vite en continuant à s’appuyer sur les jeunes du club. (Par Félix Chiocca)



Il a manqué un petit point à Cenon pour conserver sa place en DHR.
Il a manqué un petit point à Cenon pour conserver sa place en DHR.
Après avoir pris la 10e place de sa poule de DHR l’an dernier, Cenon Rive Droite qui a fini 11e cette saison n’a pu, cette fois, éviter la relégation. «Mais cette année, nous avions une équipe pour nous maintenir, contrairement à la saison précédente» lâcheBruno Da Rocha après la défaite de ses troupes à Pau Bourbaki dans un match-couperet. Mais l’entraîneur cenonais (qui est aussi responsable sportif du club) a bien conscience que ce n’est pas dans le Béarn que son groupe a perdu sa place en DHR.«Ce n’est pas là que notre saison s’est jouée, d’autant que nous avons évolué dans un environnement difficile contre un adversaire qui a pris huit cartons jaunes et un carton rouge en toute fin de match alors que nous avons, de notre côté, été avertis deux fois seulement» observe-t-il. Et de poursuivre :«les Palois ont marqué sur leur seule occasion en première période. On a égalisé peu après la reprise sur un penalty réussi par Nelson Da Cunha, mais cinq minutes plus tard, on encaisse un autre but, avant d’en prendre un troisième dans les arrêts de jeu alors que nous étions tous montés». Mais Bruno Da Rocha regrette le but refusé pour hors-jeu alors que son équipe était menée 2-1, sans oublier un ballon sauvé sur sa ligne par un joueur palois, «et en plus, leur gardien a été héroïque»

"On ne peut s'en prendre qu'à nous-mêmes"

Pour un petit point seulement, Cenon est donc relégué à l’échelon du dessous «alors que nous avons perdu beaucoup de points bêtement». L’intéressé rappelle d’ailleurs «qu’il nous faut dix occasions pour marquer un but». Disposant d’une équipe jeune et impulsive, souvent sanctionnée par le corps arbitral - «ce qui fait que je n’ai jamais pu aligner deux fois de suite la même défense» - Bruno Da Rocha rappelle «que tout le monde a sa part des responsabilité, l’entraîneur et les joueurs. On ne peut que s’en prendre à nous-mêmes, sans chercher d’excuses». Ce qui ne l’empêche pas d’évoquer «les 15 buts refusés pour hors-jeu dans la saison alors que je pense que certains étaient sans doute valables comme à Canéjan à 0-0 et celui contre Agen à la 90e alors que le score était de 1-1». Le technicien du Cenon RD se projette déjà sur le prochain exercice «où, avec la refonte, il faudra faire partie des quatre premiers pour essayer de remonter». Tout en précisant que le club ne se concentre pas uniquement sur l’équipe-première. «Nous travaillons sur la formation. Nous n’avons rien à proposer à des joueurs qui veulent venir chez nous» lance-t-il, «les jeunes ont besoin de maturité et c’est comme cela que nous 
repartirons»

Commentaires

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 7 Joueurs
  • 3 Supporters

Aucun sondage