Article Sud Ouest

17 octobre 2011 - 19:10

Fin de l'aventure Coupe de France

Une marche trop haute

Le petit Poucet girondin n'a pas pu inverser la hiérarchie.

L'US Cenon de Bruno Da Rocha n'a rien pu faire.  photo éric despujols

L'US Cenon de Bruno Da Rocha n'a rien pu faire. PHOTO ÉRIC DESPUJOLS

Ils n'ont pas réussi à s'offrir le nouveau scalp d'un gros. Après avoir créé la sensation deux tours précédents en venant à bout d'Agen (CFA 2), les Cenonnais rêvaient secrètement de monter encore le niveau d'un cran en recevant Pau. Mais l'obstacle palois était vraiment trop haut pour les joueurs de PH. Et le 6-0 encaissé hier après-midi, sans démériter, reflète assez bien les cinq divisions qui séparent les deux équipes.

Pourquoi pas ? Telle était la question qui trottait dans les têtes des joueurs de l'US Cenon à l'heure de pénétrer sur leur pelouse de la Blancherie. Sans complexes, les Girondins entamaient de la meilleure des façons cette rencontre. Les ouailles de l'entraîneur-joueur Bruno Da Rocha croquaient à pleine dent dans ce match, faisant bien circuler la balle. À tel point qu'au bout d'un quart d'heure, les deux équipes faisaient quasiment jeu égal. Mais c'est à ce moment précis que les Béarnais plantaient une première banderille sur leur première vraie tentative au but.

Sans baisser les bras

M'Laab frappait un coup franc qui atterrissait dans les pieds de Niang. Celui-ci après quelques jonglages ajustait Picart et ouvrait le score (15e). Ce but galvanisait les Palois qui s'appropriaient le camp girondin. Et sur une nouvelle incursion, M'Laab se retrouvait seul face à Picart. Le gardien n'avait d'autres choix que de crocheter le milieu palois. Becas ne loupait pas l'aubaine de doubler la marque sur penalty (30e). Un coup de poignard pour les vaillants Cenonnais, qui tenaient ce score jusqu'à la pause.

Mais la reprise s'avérait difficile avec d'entrée un troisième but palois inscrit de la tête par Becas à la réception d'un centre de Belbachir (49e). Autant dire que les derniers espoirs girondins s'envolaient à ce moment. Pau dominait alors cette partie, Cenon baissant logiquement le pied physiquement. Sérieux, appliqués, les Palois ne laissaient aucun espace à leurs adversaires. Pire, ils continuaient leur travail de sape qui aboutissait au quatrième but marqué par Djacko (71e) puis au cinquième inscrit par M'Laab (76e).

Le score commençait à gonfler pour de valeureux Cenonnais qui ne baissaient pas les bras pour autant. Ils étaient même près de sauver l'honneur par Xavier Da Rocha (87e). Mais le tir de l'attaquant butait sur Leglib. Et c'est Pau qui concluait l'après-midi par un 6e but signé Hazem. Mais Cenon pouvait sortir la tête bien haute de la compétition, fier du travail accompli et de l'aventure vécue.

Vincent Ferrandon

Commentaires

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 7 Joueurs
  • 3 Supporters

Aucun sondage